« Redonner l’envie de la politique »


copie de l'affichePhilippe Noguès, député du Morbihan, a quitté le PS il y a neuf mois. Il lance son mouvement, Voix de Gauche, ce soir à Guidel.

Qu’est-ce qui vous a invité à créer Voix de Gauche ?

La politique va mal, la gauche va mal. Il y a un abîme entre les citoyens et la politique. La rupture, je la comprends : je l’ai vécue. Le PS ne peut plus être le moteur d’un nouveau départ. Il faut repartir de la base : les citoyens, les territoires. Je veux redonner au peuple de gauche le goût de la politique et l’envie de débattre. Voix de Gauche sera un front de citoyens, pas d’appareils politiques.

Pourquoi avoir choisi Pierre Joxe, Clémentine Autain et Yannick Jadot pour parrainer votre mouvement ?

Ces trois personnalités politiques sont prêtes à participer à la refondation de la gauche. Être socialiste, écologiste ou communiste, ce n’est qu’être un morceau de quelque chose. Demain, un mouvement de gauche devra intégrer toutes ces composantes. Il faut sortir des clivages partisans. Gagner les élections, c’est bien, mais on ne transforme la société que si on transforme les esprits. 

Quel écho reçoit votre mouvement naissant ?

Voix de Gauche intrigue. On sent un élan. Nous avons déjà une cinquantaine d’adhérents. Notre appel, lancé en novembre dernier, a rassemblé 300 signataires. Il est grand temps de faire bouger les lignes et d’oser l’audace.

Ouest-France. Propos recueillis par Julie Schittly

 


Étiquettes : , ,
Partager sur :